You are using an outdated browser. Upgrade your browser today to better experience this site.

La construction du nouveau CDC sera en grande partie achevée cette année

Le nouveau Centre de distribution de Cebeo

Afin de permettre à une organisation telle que Cebeo de tourner à plein régime, il faut s’assurer que chaque rouage de ce vaste réseau soit bien en place. L’un des éléments essentiels de cet imposant puzzle est sans conteste le Centre de distribution de Cebeo (ou CDC en abrégé). L’actuel CDC de Mouscron ayant atteint sa capacité maximale, la construction du tout nouveau poumon logistique va bon train. Avec Danny Gotink (Directeur de Logistics Belgium) et Wim Haemelynck (Senior Project Manager), nous revenons sur l’importance et l’état d’avancement de ce projet de grande envergure.

« Le nouveau CDC n’est pas un projet logistique, mais stratégique. Il est essentiel pour l’avenir de notre entreprise. Il est donc impératif que chaque membre de notre organisation l’accueille avec enthousiasme. Il nous faudra l’aide de tous afin de s’assurer que la « machine » fonctionne de manière optimale », indique Danny Gotink à propos de l’importance de ce projet.

 

Plein à craquer

« La gestion de la chaîne d’approvisionnement régule le flux des marchandises auprès de nos fournisseurs, jusqu’aux livraisons à nos clients. Il est essentiel d’y trouver le bon équilibre entre les coûts et le service, en veillant en priorité à répondre chaque jour aux attentes des clients.  La valeur ajoutée du CDC au niveau de la chaîne d’approvisionnement est donc immense. Un CDC bien achalandé, la crise du Corona et la rareté de certains matériaux, tels étaient les défis supplémentaires à relever en 2021. Des défis que nous avons très bien gérés. Nous pouvons en outre compter sur notre organisation de transport mature Sobe-Log, dont Wim Pyra assume la direction depuis le 1er janvier après avoir repris les fonctions de Geert Delanoy », explique Danny Gotink.

Au sein de l’organisation de Cebeo, dix personnes s’attellent à plein temps à la gestion des stocks et au placement des commandes. L’équipe, sous la direction de Miek Dejonghe, assure la gestion des stocks de quelque 40 000 références (SKU) et place chaque jour plus de 3 000 lignes de commande auprès de nos fournisseurs.    « Nous nous efforçons d’éliminer constamment les anciennes références afin de faire de la place pour les nouveaux articles qui répondent aux besoins actuels, tels que les bornes de recharge et les batteries. L’objectif est d’inaugurer le nouveau CDC avec un maximum de 48 000 SKU.  »

 

CDC Blandain

Quelques chiffres

 

Situation

L’actuel CDC est situé à Mouscron. Au terme de notre recherche d’un emplacement approprié pour le nouveau bâtiment, le choix s’est porté sur un terrain de 11,5 hectares dans la zone Tournai Ouest 3, dans la commune de Blandain. « Nous avons opté pour ce site, car nous souhaitions rester le plus possible dans les environs du CDC actuel. La taille du terrain offre également des possibilités d’expansion dans le futur. De plus, le terrain se situe à proximité d’une jonction entre les autoroutes E42 et E403. Le but est de garder un maximum de nos collaborateurs du CDC à bord, afin de ne pas perdre leur savoir-faire et leur expérience », indique Danny Gotink.

Sur le site de Blandain, TRBA, l’entreprise en charge des travaux de terrassement, a terminé la première phase. Il s’agissait de niveler le terrain et d’y poser un revêtement. Dans l’intervalle, l’entrepreneur Willy Naessens a débuté la première phase effective des travaux de construction.

« Au mois de novembre 2021, l’entrepreneur a foré le premier des quelque 6 000 pieux dans le sol, à une profondeur de 12 mètres. C’est essentiel pour garantir la stabilité », explique Wim Haemelynck. « Au mois de février 2022 débutera la phase suivante : l’élévation de la structure en béton à une hauteur de 18 mètres. L’objectif est que la première phase du bâtiment soit étanche d’ici la mi-juillet, et que le sol soit également coulé. »

À la mi-août, l’entreprise autrichienne Knapp commencera à installer l’automatisation de la logistique, soit 30 % du budget d’investissement total. « La solution est semi-automatisée, avec des navettes (pouvant accueillir quelque 70 000 bacs), une automatisation des câbles et un nouveau « système de gestion d’entrepôt » (WMS) qui simplifiera les processus de l’entrepôt pour les collaborateurs. En mars 2023, cette installation devrait être terminée et les tests et les formations pourront commencer », indique Danny Gotink.

 

Carte de visite

Si tout se passe comme prévu, les premières commandes du nouveau CDC partiront en septembre 2023 vers les filiales et les clients. Le bâtiment sera équipé d’une multitude de techniques modernes qui constituent une sélection des solutions d’avenir que Cebeo propose aujourd’hui. « Le choix de ces techniques a été déterminé par le bureau d’étude BM Engineering en concertation avec nos experts », poursuit Wim Haemelynck. « Il est logique que nous options pour les fournisseurs avec lesquels nous collaborons déjà étroitement. Les services spécialisés de l’entrepreneur général Willy Naessens déterminent en grande partie le choix des installateurs. »

Le bâtiment est donc véritablement la carte de visite de Cebeo pour les années à venir. « Si tout se déroule comme prévu, nous pourrons afficher fièrement notre label BREEAM Excellent au terme du projet qui attestera du score de durabilité plutôt exceptionnel atteint pour un bâtiment logistique », explique Wim Haemelynck. « Nous souhaitons travailler de la manière la plus neutre possible sur le plan énergétique. À cette fin, le toit sera entièrement équipé de panneaux solaires, et nous pourrons probablement recourir également à l’énergie éolienne produite dans la zone industrielle. Nous voulons bannir les combustibles fossiles tant que faire se peut. La géothermie et les pompes à chaleur assureront le chauffage et le refroidissement. Nous prévoyons également de nombreux raccordements pour la mobilité électrique. Une infrastructure de recharge suffisante pour les voitures électriques sera notamment installée. Nous optons littéralement pour une approche « verte », avec la plantation de plus de 500 arbres et autres plantes. »

Danny Gotink (Directeur de Logistics Belgium) et Wim Haemelynck (Senior Project Manager)

 

Et à Danny Gotink de conclure de manière on ne peut plus claire : « Le nouveau centre de distribution consistera en un bâtiment ultra moderne qui fera office de référence pour nos collaborateurs, nos clients et notre planète. »

 


 

retour à CEBEO INSIGHTS 4

 

Contact
Nous utilisons des  cookies
Nous utilisons des  cookies  pour améliorer votre expérience.