You are using an outdated browser. Upgrade your browser today to better experience this site.

La ventilation sur la sellette

Ventilatie op de rooster gelegd


Gilles Honoré


Article d'opinion

Gilles Honoré - Coordinateur communication chez Cebeo


On peut qualifier la ventilation de « sujet brûlant ». On entend qu’il faut ventiler, que nous devons ouvrir les fenêtres. Mais dans ce dernier cas, vous réalisez peu de ventes en tant que distributeur, et ne parlons même pas en tant qu’installateur. À moins que nous devions nous tourner vers la vente de fenêtres oscillantes et de faîtières. Non, ce n’est pas une option.

 

Une fenêtre ouverte

Du reste, nous ne pouvons ignorer l’appel lancé par les scientifiques et le monde politique. Laisser entrer l’air frais via les fenêtres est tout simplement une mesure simple, bon marché et efficace, qui a toutefois ses limites. En tant que distributeur, nous nous concentrons en toute logique sur l’aspect inclusif de cette approche, à savoir : ouvrez vos fenêtres ET veillez à disposer d’un système de ventilation en bon état de marche. Aha, back in (our) business !

Une question ouverte

A fortiori avec l’hiver qui s’annonce, en effet. Durant une année Corona, les saisons se suivent et se ressemblent, pas vrai ? Mais pour quel système dois-je opter ? Système simple ou double flux ? Voilà une question ouverte amenant une réponse ouverte. En réalité, le coronavirus n’a pas vraiment d’impact sur la question. Comme toujours, vous veillerez à tenir compte des mêmes facteurs dont vous teniez déjà compte lorsque l’on se serrait encore la main. À savoir : existe-t-il un local (technique) pouvant accueillir un système de conduites (double) ? Quels facteurs ambiants jouent un rôle ? Comment vais-je chauffer la pièce ? Etc.

(Enfoncer) une porte ouverte

Business as usual dus? Wel, niet helemaal. Het is een ‘open deur’ – overigens goed in coronatijd – dat een ventilatiesysteem maar zo goed is als zijn laatste onderhoud. Jouw wagen krijgt een jaarlijks onderhoud? Je gaat op jaarlijkse controle bij de tandarts (om je recht op terugbetaling te behouden)? Voel je ons al komen? Een ventilatiesysteem met vieze, verstopte filters berokkent meer kwaad dan goed. Een jaarlijks onderhoud van de ventilatie is een must, we raden aan dit zelfs na elk hoofdseizoen te doen.

Une lettre ouverte

Bien que ces recommandations semblent s’adresser principalement au particulier, le professionnel peut également les intégrer à ses services. Avez-vous déjà songé à un contrat d’entretien accompagnant chaque nouvelle installation ? C’est le moment. Mais si vous vous rendez d’un client à l’autre, pour vous occuper de leurs filtres encrassés, réfléchissez-y à deux fois. Il s’agit d’une lettre ouverte à tous les professionnels du secteur de l’installation : protégez-vous !

Nous en avons parlé avec un certain Marc Van Ranst, et il ne pouvait le souligner assez : si vous nettoyez ou remplacez des filtres, ne le faites pas sans un masque buccal et des gants. Pas en temps de Corona, ni jamais d’ailleurs.

Video Call - Marc Van Ranst

 

Une op-porte-unité

La ventilation connaît un regain d’intérêt, espérons maintenant que la flamme continue de brûler. Si le Covid-19 était nécessaire pour susciter l’intérêt de chacun pour la ventilation, nous ne pourrons alors en sortir que plus forts en tant que collectivité. « Chaque inconvénient à son avantage », comme Johan Cruijff l’a un jour formulé. Johan Cruijff qui n’a pas eu besoin de profiter de l’occasion pour marquer.

Voulez-vous en savoir plus sur la ventilation ? Lisez dans ce cas notre magazine Cebeo Home 4 qui paraîtra début octobre. Au cours de ce même mois, nous publierons en outre un catalogue sur la ventilation flambant neuf !



Témoignages
Projets

Vous avez besoin d’aide pour la réalisation de votre projet ? Nos spécialistes seront ravis de vous aider.

Téléchargements

Restez informé(e) et inscrivez-vous à notre bulletin d’informations.

Actualités
Vidéos

Trouver une filiale

Contact
Nous utilisons des  cookies
Nous utilisons des  cookies  pour améliorer votre expérience.